Walangaan – l’eau qui coule à flot en Wolof – raconte à sa façon le cycle de l’eau.

L’eau qui abreuve, l’eau qui ruisselle sur la peau, l’eau qui éclabousse, l’eau qui nettoie, l’eau qui chante, l’eau qui berce, l’eau qui jaillit. Et l’eau qui, parfois, de plus en plus, vient à manquer.

Une chanteuse et un percussionniste sénégalais remontent le cours de l’eau, dévoilent ses sonorités et jouent avec leurs voix et leurs corps, depuis la goutte jusqu’à l’averse, depuis le clapotis jusqu’à la cascade. Petit à petit, au son du handpan, se construit un petit monde enchanté, fait de fontaines, de bassines, de robinets et de verseurs. Un univers lumineux qui reflète la douce sensation des premiers bains et devient le miroir d’intimes émotions.

Une parenthèse chantée qui révèle aussi la préciosité de l’eau, ses résonances, ses transparences.

 

Un spectacle du Théâtre de la Guimbarde

En coproduction avec le projet européen Mapping ; A map on the aesthetics of performing arts for early years
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de Pierre de Lune, Centre scénique jeune public de Bruxelles

Création :  Vitrine chanson et musique jeune public – La montagne magique – octobre 2023

Équipe de création

Mise en scène
Gaëtane Reginster

Accompagnement artistique
Daniela Ginevro et Camille Sansterre

Interprétation
Agsila Breuil Joob et Honoré Kouadio

Scénographie
Laurence Jeanne Grosfils

Costumes
Brigitte Castin

Création lumière 
Vincent Stevens

Inspiration du projet et diffusion au Sénégal
Mamby Mawine

 

 

 

Téléchargements

English version

You want informations in English? Send us an email at contact@laguimbarde.be