Canto
Canto
Canto
Canto
Canto
Canto

Canto

Sur la route du babillage poétique oublié…
Du papier-peau, un voile au cœur et un fil-cheveu.
Deux comédiennes bercées par des sonorités orientales et lyriques remontent lentement vers les sources de la création, explorent les premiers pas, les premiers gestes, les premières émotions.
Dans cet espace, elles brodent un paysage poétique, esquissent une trame, tissent une étoffe sur laquelle les silences, les sons et les tonalités se croisent.
Elles cheminent, découvrent la genèse du langage et du mouvement, entrevoient les symboles que les nouveau-nés portent dans leurs mémoires ancestrales. Dans ce dédale, le temps est le temps du jeu.
Jeu pour tresser les relations humaines, là où apparaissent des silhouettes en permanente métamorphose : serpents, fleurs, papillons, mantes religieuses, poissons,…
Premier souffle de la pierre qui chante : Canto.

Avec : Amel Felloussia et Elizabeth Mouzon
Mise en scène : Carlos Laredo
Création lumières et Régie : Vincent Stevens
Scénographie et costumes : Elyse Galiano
Durée : 35 minutes
Nombre de places : 80

Détails du projet